Bientôt le Wi-fi gratuit dans le TGV !

Une petite révolution très attendue

Jusqu’à maintenant le Wi-fi dans le train, c’était un peu comme l’Arlésienne d’Alphonse Daudet, on en parlait beaucoup mais on ne la voyait jamais ! Il se pourrait pourtant bien que les voyageurs puissent bientôt en disposer lors des trajets sur les grandes lignes, et gratuitement ! Inauguré à partir du 15 décembre sur les Paris-Lyon, le service TGV connect sera proposé à 80% des usagers du TGV d’ici fin 2017.

La SNCF mise sur cette grande innovation pour déployer de nouveaux services et améliorer la communication avec ses usagers. Cette petite révolution ne se fera pas sans le déploiement de chantiers conséquents aux abords des voies et dans les rames, afin de mettre sur pied une technologie de réception en 4G.

Le wifi gratuit…mais pas encore illimité

La plupart des usagers avaient émis le souhait de bénéficier du wi-fi dans les TGV, en priorité afin de consulter leur messagerie électronique et échanger sur les réseaux sociaux. Des attentes qui seront partiellement comblées puisque sur l’exemple d’un Paris-Lyon d’une durée de deux heures, l’entreprise promet à se client qu’ils pourront passer « plus d’une heure sur les réseaux sociaux » et « envoyer 60 mails accompagnés de pièces jointe ».

Soit un volume relativement restreint, probablement autour de quelques centaines de Mo, qu’il sera possible de « suivre et maîtriser à tout moment […] grâce à une jauge indicative ». De quoi déjà bien faire passer le temps, mais encore suffisamment pour s’abreuver de films ou séries en streaming !

Un véritable défi industriel

L’enjeu sera de taille pour la SNCF, puisqu’il s’agira non seulement de fournir aux usagers une connexion stable, mais aussi une bande passante suffisante pour absorber le volume de consommation de plusieurs centaines de « TGVnautes ». Au vu des résultats peu concluants observées sur la technologie satellitaire déployée sur les Thalys, l’entreprise française a donc opté pour une nouvelle approche.

Une approche qui nécessitera l’équipement de 300 rames en relais wi-fi connectés en fibre optique, afin d’être en mesure de distribuer le signal reçu par une soixantaine d’antennes. Ces dernières capteront les signaux 3G/4G émis par les relais implantés tout au long du réseau de chemins de fer, soit pas moins de 103 pylônes supplémentaires sur le seul trajet reliant Paris à Lyon. Des déploiements permis notamment par les partenariat contractés avec Orange et l’Arcep pour la signature des conventions.

Développer les services et la communication avec les usagers

Au-delà de l’attrait commercial constitué par cette innovation, SNCF souhaite également l’exploiter à des fins d’amélioration de ses services aux usagers.

Ainsi, le TGV Connect permettra tant d’améliorer les services à bord (restauration, réservations diverses pour la destination) que la communication avec les clients via deux fils Twitter (gare, horaires, retards éventuels…). Un coup double qui pourrait bien séduire toujours plus d’usagers pour qui la connectivité devient un facteur de plus en plus important.